Comment importer une voiture neuve ?

L’achat d’un véhicule représente un coût énorme, qu’il soit neuf ou d’occasion. Beaucoup d’individus se tournent vers l’étranger pour acquérir une voiture neuve. L’importation d’une voiture neuve offre des conditions avantageuses surtout sur les démarches administratives. Comment importer un véhicule neuf ? Voici la marche à suivre. 

Pourquoi importer une voiture neuve ? 

Plusieurs raisons encouragent l’achat d’un véhicule à l’étranger : 

Lire également : Comment savoir si le garagiste a fait la vidange d'huile ?

  • Des véhicules de qualité. 
  • Prix de véhicules attractifs. 
  • Acquisition fiable et sécurisée. 
  • Acheter directement chez un concessionnaire. 

Importer un véhicule neuf permet de réaliser des économies. De plus, on évitera les arnaques, car on est sûr d’acquérir une voiture en bon état et qui fonctionne parfaitement bien. Il n’existe pas non plus d’intermédiaire, car on passe directement par un concessionnaire. Il est même possible de bénéficier d’une garantie constructeur en important un véhicule neuf à l’étranger. Concernant les démarches, elles sont plus ou moins complexes. Sachez qu’un tel commerce est soumis à la TVA. Ce qui signifie qu’elle doit être payée en France au tarif de 20 %. Pour un achat de véhicule neuf, il faut tenir compte des autres frais. En tout cas, on doit payer une facture hors taxe au vendeur dans le pays étranger. Pour le délai de paiement de la taxe auprès de la taxe des impôts de son département, il est de 15 jours. Pour savoir comment importer voiture, consultez un professionnel. 

Ce qu’il faut savoir avant d’importer une voiture d’occasion

Lorsqu’on veut acquérir une voiture depuis l’étranger, il est utile de se rapprocher d’un expert afin qu’il puisse lui guider étape par étape dans les démarches administratives. S’il s’agit donc d’un véhicule neuf, le prix sera largement moins cher. Cependant, il faut se méfier de certaines pièces liées à son acquisition et en particulier, des arnaques. Ainsi, si la voiture n’est plus neuve, il est important de choisir un vendeur fiable à l’étranger. On s’informe ensuite sur le bon état du véhicule. Un véhicule en bon état, mais d’occasion devrait avoir 6000 kilomètres au compteur. Ensuite, l’auto doit être immatriculée depuis plus de 6 mois. On doit s’assure que les compteurs du véhicule sont fiables et n’ont pas été trafiqués. En effet, une telle arnaque est très fréquente dans les importations de véhicules d’occasion  à l’étranger. 

Dans le meme genre : Trouver l'équilibre parfait : Confort, performance et style dans une voiture de location premium

Importation de véhicules : les démarches à suivre

Les démarches administratives sont complexes lorsqu’on veut importer une voiture à l’étranger. Il faut effectuer une série de procédures à commencer par le remplissage CERFA pour une demande de quitus fiscal. Il s’agit d’un document qui atteste que son véhicule est en règle sur le plan fiscal.  Ensuite, on effectue une demande de WW provisoire qui autorise la circulation légale de son véhicule pendant une période de 4 mois. Il faudrait également se procurer d’une assurance provisoire depuis le lieu de l’achat jusqu’au pays de livraison. En général, les véhicules en provenance de l’Allemagne ou de Belgique possèdent une assurance provisoire et des plaques temporaires. Ainsi, ce sont les trois procédures à réaliser pour importer un véhicule à l’étranger. Notons que l’immatriculation provisoire d’un véhicule importé de l’étranger ne sera valable que pour un mois maximum.